Domaine scientifique

Collaboration scientifique entre le Professeur Marco Toscani et le Dr. Pasquale Fino, Chaire de Chirurgie Plastique, Reconstructive et Esthétique, Centre de santé Umberto I – “Sapienza” Université de Rome.

Les pellicules sont un problème de cuir chevelu qui commencent généralement entre l’âge de 10 et 25 ans. Cet état peut s’améliorer entre 45 et 55 ans ou peut persister toute la vie. A l’origine, l’augmentation de la vitesse de migration des cellules épidermiques accélère leur renouvellement en les empêchant d’atteindre une maturité complète avant de se détacher. Des squames se forment alors et se détachent. Elles sont de couleur blanc-grisâtre (amas de cellules cornées) et localisées en plaque ou, plus souvent, se répartissent de façon diffuse sur le cuir chevelu. Il n’y a généralement pas d’irritation.

Les causes des pellicules sont encore discutées aujourd’hui. Certains auteurs émettent l’hypothèse d’une influence androgénétique, tandis que d’autres attribuent une responsabilité significative au système digestif et en particulier au foie.
L’apparition des pellicules est également causée par un certain nombre de facteurs liés à la nutrition, au métabolisme des graisses et aux problèmes psychologiques. Tout le monde peut souffrir de ce trouble à un moment ou un autre de sa vie.
La présence de quantités massives d’infections fongiques à Pityrosporum ovale (Malassezia) dans les squames et entre les cheveux est scientifiquement démontré chez les sujets affectés par les pellicules. On ne sait pas si le champignon est responsable des pellicules ou si un cuir chevelu riche en pellicules constitue un terrain favorable au développement du champignon. La présence de pellicules est un signe de nombreux problèmes du cuir chevelu, dont le plus fréquent est la dermatite séborrhéique. La présence de pellicules peut être associée à d’autres problèmes des cheveux comme, par exemple, les cheveux gras.

On distingue cliniquement deux types de pityriasis :

1) le pityriasis sec, ou simple, dans lequel le cuir chevelu est couvert de petites squames très fines, facilement détachables, qui se répandent en poussière sur les vêtements avec présence d’une peau normale et d’une légère démangeaison. Celui-ci est souvent provoqué par une légère dermatite séborrhéique, qui n’est rien d’autre qu’une inflammation de la peau. Cetteirritation touche les zones riches en glandes sébacées qui sont rougies et desquamées. Ces symptômes peuvent aussi être associés à une alopécie androgénétique (c’est-à-dire à une chute de cheveux excessive).

2) un pityriasis gras ou stéatoïde dans lequel le cuir chevelu est recouvert de squames plus grandes et jaunâtres qui adhèrent au cuir chevelu souvent érythémateux et suintant avec présence d’une démangeaison modérée et une faible chute de cheveux. Son apparence est très disgracieuse. Il est presque toujours provoqué par le développement rapide de certaines cellules de la couche superficielle de l’épiderme. Ce type de pellicules est aussi présent chez ceux qui sont affectés par un eczéma de contact ou par un psoriasis. Le cuir chevelu est alors facilement irritable, ce qui entraine un prurit associé à une chute de squames. Leur taille varie d’un sujet à l’autre et ils apparaissent, en particulier, autour des tempes, du front et des oreilles. Ce problème est presque toujours saisonnier, se manifeste avec une plus grande intensité pendant les saisons froides puis s’atténue durant l’été. Les principaux organismes présents dans les pellicules sont des bactéries aérobies, le bacille de l’acné (corynebacterium acnes) et divers pityrospores (Malassezia). Celle que l’on trouve le plus fréquemment est, sans aucun doute, le pityrosporum ovale. Plus la desquamation est importante, plus grand est le nombre de microorganismes situés en surface ou dans les follicules, avec des formes libres ou filamenteuses. En conclusion, nous pouvons dire que le pityrosporum ovale est, quantitativement, le microorganisme associé aux pellicules qui est le plus courant. Une diminution de la Malassezia obtenue après l’utilisation d’un antimycotique à large spectre implique une amélioration de l’aspect clinique des pellicules et de la mesure objective des pellicules. Au contraire, la recolonisation par les microorganismes se traduit par le retour des pellicules.
Dans le commerce il existe de nombreux de traitements pour les cheveux, des shampoings et des lotions antipelliculaires. Ils peuvent contenir des substances germicides ou des substances kératolytiques pour éliminer les cellules mortes et limiter une desquamation ultérieure.

Cependant, l’usage prolongé de produits kératolytiques peut causer une diminution de la couche cornée et augmenter la séborrhée. Il existe des solutions utilisant des acides que l’on présente comme des thérapies fortes et qui ne sont pas toujours tolérées. On peut affirmer que la solution la plus pratique est d’augmenter la fréquence des lavages et l’utilisation d’un shampoing antimycotique spécifique, en combinaison avec une lotion.

Types de cheveux et morphologie

Some parameters and characteristics should be taken into consideration when assessing hair types and morphologies: shape, density and appearance. The appearance of hair, in the form of lanugo, occurs during the fourth month of pregnancy.

Lire la suite »

Greasy hair

Greasy hair appears dirty, greasy, oily, shiny and often has an unpleasant odor.
Individuals who have greasy hair often also have other areas of the skin (nose, forehead, chin) that are quite greasy (called “seborrheic” skin).

Lire la suite »

Chute de cheveux par trichotillomanie

Trichotillomania is a type of hair loss due to voluntary pulling by the patient which often ends up breaking the hair shaft. In general, the patient twists the hair around a finger.
The gesture is occasional when going to sleep or concentrating on a task, but may become repetitive or obsessive.

Lire la suite »

Grey hair

In the trichological field, with the passing of age hair whitening is seen to follow the greying process of the hair on the scalp (called grey hair). Hair becomes grey (white) following a natural biological aging process of the melanocytes, which are the cells tasked with coloring hair.
In the majority of people, the first grey hairs appear around 35/40 years of age in women and around 30/35 in men.

Lire la suite »

Structure et composition chimique du cheveu

The hair on our bodies has a particular structure and is divided into thin and thick hair. Thin hair, also called lanugo or vellus, is located on all skin surfaces except for the palms of the hands and the soles of the feet. Thick hair, also called terminal hair, is dark and located only in some areas such as the scalp, the armpits, the pubic area, the beard area in the case of men, etc…

Lire la suite »

Hair loss (telogen effluvium)

The term Telogen Effluvium was introduced for the first time by Kligman (*) in 1961 to introduce an acute hair loss of benign origin that follows an intense and short period of stress of different types. Subsequently, Rebora (**) introduced the concept of chronic Telogen Effluvium.

Lire la suite »

TROUVEZ VOTRE CENTRE LE PLUS PROCHE

Laissez nos experts trouver la meilleure solution pour vous.

RÉSERVER UNE CONSULTATION

Réservez une consultation avec nos experts. En savoir plus sur les solutions CRLAB.

RÉSERVER UNE CONSULTATION VIDÉO

Laissez nos experts trouver la meilleure solution pour vous.

Nos solutions autour de la perte de cheveux

La Trichologie

Les bienfaits de nos traitements trichologiques sont cliniquement prouvés. Ces soins capillaires nourrissant et rééquilibrant permettent de retrouver un cuir chevelu sain et des cheveux plus forts et beaux.

La Prothèse Capillaire

Notre dispositif médical, certifié, breveté, et réalisé sur mesure en Italie, est une solution qui intègre de vrais cheveux dans les zones où vous souffrez d’amincissement ou de pertede cheveux.

La Greffe de Cheveux

Nous travaillons avec les meilleurs professionnels pour trouver les implants capillaires qu’il vous faut.