Domaine scientifique

Collaboration scientifique entre le Professeur Marco Toscani et le Docteur Pasquale Fino, Chaire de Chirurgie Plastique, Reconstructive et Esthétique, Centre de santé Umberto I – “Sapienza” Université de Rome.

Cosa significa iperseborrea?

L’hyperséborrhée, ou hypersécrétion de sébum, est simplement un problème du cuir chevelu dû à une production excessive de sébum du fait d’une hyperactivité des glandes sébacées. Les symptômes immédiats de l’hyperséborrhée sont la démangeaison du cuir chevelu et la douleur. Cependant, il existe un symptôme tardif, c’est la perte de cheveux. L’inflammation de la peau, accompagnée d’une hyperproduction de sébum, conduit à l’apparition de squames graisseux sur le cuir chevelu, sur le pavillon de l’oreille et à l’intérieur du canal auditif. Tout cela est aussi associé à une sensation de douleur. Quand il est en quantité normale, le sébum est une substance grasse qui a pour rôle de protéger la peau de la déshydratation. Il a aussi des propriétés antibactériennes. L’excès de sébum conduit à un dérèglement de l’équilibre hydrolipidique de la peau.

Tout cela conduit à des conséquences sérieuses. Il peut se produire simplement un effet inesthétique, une chute de cheveux, de l’acné des comédons ou une folliculite. L’alopécie séborrhéique est caractérisée par une hyperséborrhée accompagnée d’une chute des cheveux. La chute des cheveux et la perte qui s’en suit se produisent parce qu’un excès de sébum s’accumule dans les conduits excrétoires des follicules, empêchant ainsi l’oxygénation convenable du cheveu, sa pousse et son développement normal. Consécutivement à l’hyperséborrhée, le cheveu devient plus fin, plus court, plus terne, et plus faible à chaque cycle de croissance. En fait, sa phase anagène devient de plus en plus courte, jusqu’à ce que les follicules meurent et que, par conséquent, les cheveux tombent. On doit garder à l’esprit qu’une intervention faite à temps est importante pour réduire et éliminer la sécrétion de sébum en excès, au moyen de traitements appropriés, capables d’éviter la faiblesse des cheveux et leur chute excessive. Il est important de distinguer la séborrhée ordinaire et l’hyperséborrhée. Les glandes sébacées sont des organes de sécrétion situés près des follicules pileux. Leur rôle consiste à secréter le sébum. La sécrétion du sébum est un processus physiologique qui démarre à l’adolescence. Le sébum forme une barrière hydrolipidique qui protège le cuir chevelu et les cheveux des agents environnementaux externes. De plus, il humidifie, protège et rend étanche la tige du cheveu. Si la sécrétion du sébum se maintient dans certaines limites, l’activité des glandes sébacées est considérée comme utile. C’est pourquoi on la désigne par le terme de séborrhée physiologique. D’autre part, quand la production de sébum est excessive, le fonctionnement normal des glandes sébacées se transforme en un problème de peau entraînant une séborrhée pathologique. Elle donne des cheveux gras et une peau grasse. La peau est asphyxiée, un état favorisant l’apparition de comédons, quand l’excès de sébum n’est pas éliminé et reste dans les follicules pileux en donnant une peau rugueuse et sèche.

Quand une hyperséborrhée se manifeste pendant une courte période, cela ne doit pas être considéré comme un état pathologique car le problème peut être résolu rapidement. Les facteurs environnementaux externes (augmentation de la chaleur, vasodilatation des capillaires du cuir chevelu, entraînant un accroissement du débit sanguin et de la production de sébum), les mauvais traitements des cheveux (mauvaises pratiques d’hygiène, traitements trop agressifs ou utilisant de mauvais produits) ou des infections du cuir chevelu peuvent causer une hyperséborrhée temporaire.
Les causes de l’hyperséborrhée n’ont pas encore été clairement établies. Certains des facteurs qui favorisent l’apparition de hyperséborrhée sont les suivants :
1) les déséquilibres hormonaux : on suppose que l’hyperséborrhée est aussi influencée par les glandes endocrines (sécrétion interne). Par conséquent, on pense que les déséquilibres hormonaux de la glande thyroïde et de l’hypophyse pourraient causer une hyperséborrhée. L’hypersécrétion de sébum se produit pendant la puberté chez les hommes et pendant la ménopause chez les femmes.

2) troubles métaboliques (nutrition et élimination) : un régime à haute teneur en graisse modifie l’activité métabolique du corps qui s’auto-protège en éliminant l’excès de graisse grâce aux glandes exocrines (les glandes sébacées produisent plus de sébum que d’habitude, ce qui se traduit par une hyperséborrhée).

3) problèmes digestifs (troubles hépatiques ou intestinaux) : ces troubles modifient la composition chimique du sébum produit, le rendant inutilisable ou incapable de protéger la peau et les cheveux. Notre corps essaie d’éliminer le sébum mais, puisque la peau a besoin de graisses, les glandes continuent à produire du sébum, ce qui crée un cercle vicieux qui rend impossible l’élimination de l’excès de sébum et, par conséquent, de traiter une peau séborrhéique.

4) facteurs nerveux et stress : quand le système nerveux vagal prend le dessus sur le système nerveux sympathique, il accroît la circulation sanguine et la sécrétion de sébum, ce qui conduit à une hyperséborrhée.

5) auto-intoxication : cela se produit quand des troubles digestifs ou métaboliques perturbent les sécrétions glandulaires normales en produisant des toxines qui, grâce au sébum ou à la sueur, se rassemblent sur le cuir chevelu en abîmant encore plus cette zone. Les pratiques d’hygiène trop desséchantes, les lotions alcoolisées, l’abus de substances alcalines, les massages trop vigoureux et/ou trop longs et les brossages prolongés peuvent conduire à une production de sébum en excès. Parmi les micro-organismes pathogènes trouvés dans les follicules capillaires, il existe une larve parasite, le demodex folliculorum, qui modifie la composition chimique du sébum et stimule les glandes, ce qui conduit à une hyperséborrhée. La séborrhée, et particulièrement celle de type pathogène, cause souvent une chute des cheveux. Sans traitement convenable, elle peut compromettre la croissance des cheveux, ce qui se traduit par une alopécie séborrhéique. Les dommages infligés au cuir chevelu sont favorisés par l’hyperséborrhée.

Un excès de sébum sur la peau peut favoriser des infections causées par des micro-organismes pathogènes. L’hyperséborrhée peut conduire à : une chute des cheveux, une calvitie accélérée, des cheveux huileux ou gras, de l’acné ou des comédons, un pityriasis stéatoïde, une dermatite séborrhéique et à des effets inesthétiques sur les cheveux ou à leur détérioration. Parfois, on trouve sur le cuir chevelu du sébum en excès et des squames jaunâtres, tous deux sont les symptômes d’une simple anomalie. La séborrhée est associée à la dermatite séborrhéique qui a une origine inflammatoire.

Elle se produit quand la composition chimique du sébum et de la sueur, également influencée par l’action d’agents pathogènes, entraine une inflammation du derme. La dermatite séborrhéique produit des squames huileux (pellicules) sur le cuir chevelu et dans d’autres zones riches en glandes sébacées telles que les sourcils, la peau autour du nez, derrière les oreilles, les aisselles et la zone inguinale. Chez les personnes affectées par une dermatite séborrhéique, il se produit une intense démangeaison sur le cuir chevelu et sur les zones citées ci-dessus. Elle peut aussi provoquer sur le cuir chevelu une sensation douloureuse et dérangeante. De nos jours, il existe des traitements locaux pour soigner aussi bien la séborrhée pathologique que la séborrhée occasionnelle.

En plus des conséquences esthétiques, la séborrhée non traitée ou traitée incorrectement peut conduire à une sérieuse perte de cheveux après la mort des follicules pileux (alopécie séborrhéique). Les armes utiles pour combattre la séborrhée sont les lotions antiseptiques, les lotions contenant des substances liposolubles (pour dissoudre les graisses), les lotions avec solvants lipidiques (à base d’huile) et les lotions apaisantes (acides aminés, soufre, résine de pin). De plus, il faut exercer une action astringente sur les glandes sébacées pour les empêcher de produire trop de sébum et pour neutraliser l’odeur rance due à l’oxygénation superficielle des lipides produits par la séborrhée.
Les thérapies à base de lotions anti-séborrhée et de lotions équilibratrices du sébum sont très efficaces quand elles sont associées à des traitements de bio stimulation à haute fréquence pour désinfecter la peau et vasculariser les follicules, favorisant ainsi l’activité des bulbes pileux. En outre, la thérapie laser renforce les cheveux en stimulant l’activité des follicules pileux.

Dry hair

Both men and women of any age may have dry hair. This situation is endured not only as an aesthetic problem, but in time may represent a problem concerning hair health. Dry hair often appears weak, fragile and tends to become brittle and to break.
Dry hair often has split ends and other forms of damage to the shaft.

Lire la suite »

Dermatite séborrhéique

Seborrheic dermatitis is a very common scalp condition characterized by the presence of yellow and oily flakes on the skin.

It is associated with erythema, small scaly, and intense itching.
Seborrheic dermatitis is a well-known condition but is still not easily identifiable. Many men and women starting from puberty have oily, greasy, shiny and thickened skin with large hair follicles, especially noticeable around the nose and mouth, forehead, torso, scalp (affected by so-called oily dandruff).

Lire la suite »

Pellicules ou pityriasis

Dandruff is a scalp condition that usually arises between the ages of 10 and 25. It may improve between the ages of 45 and 55 or may continue during old age.
Its cause is a result of an accelerated turnover of epidermal cells, which following an increase in migration speed, are unable to reach complete maturity before detaching. Whitish-yellow flakes (masses of corneum cells) form and detach, gathering in patches or often spreading evenly across the scalp.

Lire la suite »

Grey hair

In the trichological field, with the passing of age hair whitening is seen to follow the greying process of the hair on the scalp (called grey hair). Hair becomes grey (white) following a natural biological aging process of the melanocytes, which are the cells tasked with coloring hair.
In the majority of people, the first grey hairs appear around 35/40 years of age in women and around 30/35 in men.

Lire la suite »

Types de cheveux et morphologie

Some parameters and characteristics should be taken into consideration when assessing hair types and morphologies: shape, density and appearance. The appearance of hair, in the form of lanugo, occurs during the fourth month of pregnancy.

Lire la suite »

TROUVEZ VOTRE CENTRE LE PLUS PROCHE

Laissez nos experts trouver la meilleure solution pour vous.

RÉSERVER UNE CONSULTATION

Réservez une consultation avec nos experts. En savoir plus sur les solutions CRLAB.

RÉSERVER UNE CONSULTATION VIDÉO

Laissez nos experts trouver la meilleure solution pour vous.

Nos solutions autour de la perte de cheveux

La Trichologie

Les bienfaits de nos traitements trichologiques sont cliniquement prouvés. Ces soins capillaires nourrissant et rééquilibrant permettent de retrouver un cuir chevelu sain et des cheveux plus forts et beaux.

La Prothèse Capillaire

Notre dispositif médical, certifié, breveté, et réalisé sur mesure en Italie, est une solution qui intègre de vrais cheveux dans les zones où vous souffrez d’amincissement ou de pertede cheveux.

La Greffe de Cheveux

Nous travaillons avec les meilleurs professionnels pour trouver les implants capillaires qu’il vous faut.